A la chasse au varroa !

Notre ennemi principal est le varroa.

 

Ce petit acarien importé d’Asie du Sud- est il y a plus de 50 ans suce le sang des abeilles et les affaiblit, rendant les infections bactériennes et virales plus fréquentes et plus graves.

La lutte contre le varroa passe habituellement par l’usage de molécules acaricides qui deviennent rapidement inefficaces. Comme avec les antibiotiques, la course effrénée contre les résistances est perdue d’avance. Aussi, l’orientation que nous avons prise est-elle différente.

Certaines abeilles sont, sinon résistantes, du moins elles sont moins sensibles au varroa et aux maladies. C’est le domaine passionnant de l”immunité” de la colonie dans son ensemble. Cette immunité collective est liée entre autres choses à un comportement spécifique des abeilles. Si celles-ci n’ont pas d’anticorps comme nous autres mammifères, elles compensent cette déficience par un comportement dit hygiénique. Dès qu’une larve ou une nymphe est malade, les abeilles la détecte et l’éjectent de la ruche, empêchant ainsi la diffusion des maladies comme le feraient nos globules blancs qui phagocytent les organismes étrangers.

Nous ne chômons pas: la lutte contre le varroa se fait tout au cours de l’année. Nous surveillons le niveau d’infestation, nous sélectionnons les colonies hygiéniques, celles qui nettoient si bien les ruches, enfin nous recherchons les colonies dites VSH (Varroa Sensitive Hygiene), c’est à dire celles qui ciblent particulièrement le varroa dans leur comportement de bonnes ménagères.

2 Comments

  1. Bonjour Messieurs,
    Vos recherches sont très intéressantes et je vous encourage de les poursuivre. En effet, j’ai adhéré (en attente de confirmation) à votre association suite à l’intervention de M Perrin à la Journée régionale de GDS le 18 mars 2017.
    A ce titre, j’aimerai savoir quelle est la place de vos adhérents dans vos recherches ? Comment comptez-vous nous intégrer ? Y a-t-il de parties de protocole de recherches que nous pouvons réaliser (à notre modeste niveau) afin d’augmenter la validité des résultats ?
    Merci de votre réponse,
    Cordialement,
    Me Clément

    1. Bonjour,
      Merci pour votre message. L’idée est de former chacun aux méthodes. Nous transmettrons le planning des interventions aux adhérents et vous pourrez participer.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *